Les sources visuelles et sonores pour une vidéo

vidéo post production sources

Dans le but de créer les meilleures vidéos possible, nous vous présentons dans cet article les ressources auxquelles vous avez accès. Certaines sont plus simples à utiliser que d'autres, mais toutes ont le même et unique but : faire exploser le compteur de vues !

Les rushes

Lors de la réalisation d’une vidéo, il  existe plusieurs types de rushes. Ils sont à choisir en fonction de vos objectifs et du type de vidéo que vous voulez. 

Le shooting vidéo

Son principe est simple : un professionnel filme ce qu’on souhaite utiliser. Il assure ainsi l’originalité et la qualité des rushes. Réalisé sur mesure, le shooting vidéo s’adapte à vous; c’est notamment ici que la réflexion de vos objectifs est mise en avant. 

Un principe simple nécessitant beaucoup de ressources et d’organisation : il faut trouver un lieu, s’assurer d’obtenir les droits de tournage, comptabiliser les transports, les ressources humaines et matérielles... C’est pourquoi Clapnclip et Ooshot vous accompagnent partout dans le monde pour dénicher le vidéaste qualifié et adapté à qui confier votre captation. Pas de problème de transport, le vidéaste est un local qui est donc déjà sur les lieux.

Les stocks vidéos

Plus économique et plus rapide que le shooting vidéo, le principe des stocks vidéo est de récupérer les rushes directement dans une banque d’images sur internet. Cependant, pour une vidéo professionnelle, utiliser du contenu libre de droit n’est pas forcément une bonne solution. Votre vidéo a pour but d’être originale et ne doit pas contenir des rushes que l’on peut retrouver partout. 

Cette technique est beaucoup utilisée dans le domaine du tourisme car il ne s’agit pas de produits pouvant être shootés sous tous les angles. Il faut alors soit trouver un prestataire local, soit faire appel à Clapnclip et Ooshot pour avoir un interlocuteur capable de piloter à distance des professionnels de l’image.

L'Employee Generated Content

L'Employee Generated Content, ou EGC, est le fait de faire appel à ses collaborateurs pour réaliser des vidéos. Dans le tourisme c’est souvent l’option choisie par les clubs de vacances. Cependant il y a deux problèmes majeurs : trouver le collaborateur capable de filmer avec du bon matériel et gérer l’homogénéité des contenus. Les compétences ne seront pas les mêmes entre deux personnes différentes.

Ainsi pour permettre à ses clients de produire de l’EGC dans les meilleures conditions, Ooshot a racheté la société Redled en 2020 qui permet aux collaborateurs de se filmer avec leur smartphone, en totale autonomie. Les images sont ensuite envoyées aux monteurs professionnels de Redled qui vont veiller à respecter la charte graphique de l’entreprise. Ainsi, le rendu sera de grande qualité et facilement réalisable car il suffit d’avoir un smartphone possédant l’application Redled. 

 L'User Generated Content

L'User Generated Content, ou UGC, est par définition le contenu généré par les utilisateurs. L’UGC désigne ainsi l’ensemble des contenus créés par les visiteurs sur les sites e-commerce ou à vocation communautaire comme des forums et médias sociaux. Les avis consommateurs ou encore les commentaires sous un article ou une vidéo sont du contenu UGC car c’est le consommateur lui-même qui crée du contenu. 

Son utilisation est très bénéfique puisqu’elle apporte du contenu authentique et gratuit donne ainsi confiance aux autres consommateurs. Cependant, il n’y a aucun contrôle avec l’UGC: on ne peut pas savoir en avance ce qui va être dit.

 

La musique

La qualité de la bande musicale contribue énormément à l’impression que le spectateur aura de la vidéo. Le problème, c’est que les meilleurs sons sont des œuvres en elles-mêmes. La relation entre les auteurs de musique et internet a toujours été conflictuelle, depuis les premiers temps avec Napster et Emule qui n’ont jamais réussi à entrer dans la légalité, puis avec YouTube qui hébergeait illégalement du contenu musical protégé. Aujourd’hui, les relations se sont largement normalisées grâce à la détection automatique de musique protégées par les droits d’auteurs sur Facebook et YouTube.

Où trouver de la musique ?

YouTube propose une librairie de musiques libres de droits. Toutefois, la qualité de ces pistes sonores est bien faible et donne tout de suite une impression bas de gamme au contenu que l’on souhaite exposer dans la vidéo.

Pour la plupart des entreprises, la solution réside dans les stocks audio de bandes son: grâce à ce type de musique, la diffusion de la vidéo ne sera pas coupée et vous ne violerez aucun droit d’auteur.

Comment choisir sa musique ?

Il faut d’abord choisir un thème correspondant à l’intention que l’on veut donner à la vidéo : épique ? corporate ? ethnique ? sensuel ? Pour Clapnclip qui travaille avec Voyage Privé, c’est généralement du côté des musiques type «inspiration ». Ensuite, la solution la plus simple est de partager son écran en deux : d’un côté les images que l’on souhaite utiliser, de l’autre la liste des musiques possibles.

 

Habillage

L’habillage d’une vidéo, c’est le contenu motion design qu’on y ajoute. Il s’agit de logos, pictogrammes, visuels, ou sous-titres qu’on superpose à la vidéo. Ces habillages font partie intégrante de la qualité finale d’une vidéo. Cela permet aux spectateurs d’identifier la marque derrière la vidéo et ainsi de l’assimiler.

L'habillage d’une vidéo est une étape importante qui vous servira à vous démarquer tout en apportant des informations supplémentaires. Elle ajoute du dynamisme et du professionnalisme à vos vidéos. Clapnclip, gère tout de A à Z : les monteurs et motion designers habillent vos vidéos selon vos besoins, vos objectifs et votre identité visuelle.

 

Voix et langue

Bien que l’anglais soit la langue dominante sur internet, il peut être intéressant de s’exprimer dans la langue du spectateur pour créer plus de proximité avec ce dernier. Il y a cependant certaines choses à éviter. 

Les discours face caméra sont à proscrire s’ils n’apportent pas une intensité supérieure. De manière générale, s’il s’agit de décrire un produit ou un service, il est préférable de recourir à une voix off qui pourra être facilement être remplacée. De plus, l’inconvénient de faire une vidéo en anglais est facilement compensé sur YouTube grâce aux sous-titres : ils sont synchronisés et générés automatiquement en fonction des mots prononcés.

 

Sous-titrage 

La plupart des vidéos regardées sur les réseaux sociaux sont vues sans son. L’ajout de sous-titres vous permettra d’accrocher le spectateur et de capter son attention sans lui laisser une raison de quitter la vidéo (notamment pour les personnes sourdes ou malentendantes). Ainsi, vous pourrez élargir votre communauté à tout le monde et même à un public non francophone. Cette stratégie améliorera l’expérience utilisateur de votre contenu, essentielle à la fidélisation d’un prospect.

Enfin, restez visuel. Les problèmes d’affichage, fautes d’orthographe ou décalages sont à bannir. C’est un travail minutieux qui augmentera vos chances d’attirer l’attention de tous !

 

Vous l'aurez compris, un large choix de sources s'offre à vous. Il ne tient qu'à vous de les utiliser à bon escient afin de produire la meilleure vidéo possible. 

Leave a Comment