La post-production de vos séries vidéos

production vidéo tourisme reseaux sociaux

Après avoir vu les différentes ressources audiovisuelles auxquelles vous avez accès pour créer une vidéo, nous vous détaillons dans cet article comment mener la post-production de vidéos en série à bien.

Le sujet

Analyse du marché

Après avoir défini son objectif et sa cible, il est important d’analyser le marché sur lequel vous souhaitez vous orienter. En sachant ce que fait votre concurrence, vous serez en capacité de ne pas reprendre les mêmes messages, les mêmes stratégies et les mêmes supports. Soyez sûr de diffuser la vidéo qui sera la plus séduisante et qui attirera le plus de spectateurs. La créativité et l'originalité sont les clés d’une vidéo à succès.

Le storytelling

Le storytelling est par définition une manière de raconter une histoire comme un conte ou un récit. Cette structure narrative est très appréciée notamment dans le domaine de la communication ; et ici, vous cherchez à communiquer le message dans une vidéo. Toucher directement les émotions en vous inscrivant dans la mémoire de votre spectateur impactera votre audience à coup sûr.

Humaniser le contenu

Pour faire suite au storytelling, il est important d’humaniser votre histoire et votre vidéo pour que le spectateur puisse s’y associer personnellement. Dans le domaine de la vidéo touristique en particulier, chacun doit pouvoir s’imaginer marchant sur cette plage ou se prélassant sur cette terrasse au soleil. Faites en sorte que votre spectateur puisse se voir dans votre histoire.

Traiter le sujet

Lors d’un projet de réalisation d’une série, il faut impérativement penser à la manière dont le sujet de vos vidéos sera traité : pour une série, il faut les traiter de  la même manière pour garder une cohérence entre les vidéos.

 

La vignette

Avec le lancement automatique des vidéos sur les réseaux sociaux, les internautes ne voient plus la vignette et le choix de rester ou non sur la vidéo se fait sur les premières secondes de vidéo. Alors comment captiver un maximum l’attention et marquer des points durant ces premières secondes ? Il faut utiliser un extrait intense et engageant de la vidéo en début de vidéo.

Néanmoins, YouTube fonctionne différemment. Son système de vignette prend toute son importance car les deux seules choses visibles sur la page d’accueil sont le titre et la miniature des vidéos. Il est donc autant important de soigner la vignette que le titre car c’est la première chose que l’internaute voit: elle a pour but d’accrocher l'œil et donner envie de cliquer. Concernant les vignettes de vidéos en série, les accorder facilitera l’ordre de visionnage.

 

La durée

L’objectif est de choisir une durée optimale pour conserver l’intérêt du spectateur et l’amener au visionnage le plus long possible, tout en obtenant la part la plus grosse possible de spectateurs allant au bout de la vidéo.

La première erreur à ne pas commettre c’est de penser que l’on peut publier la même vidéo avec la même durée sur l’ensemble des réseaux sociaux. Chaque plateforme répond à des utilisations différentes avec la même contrainte technique: la durée maximum. C’est YouTube qui autorise la publication de vidéos les plus longues durant jusqu’à 11 heures. Sur  Facebook, la durée maximum d’une vidéo est de 45 minutes, 140 secondes sur Twitter et 60 minutes sur Instagram en IGTV.

 

Le format

La durée maximum impose de proposer un contenu adapté à chaque plate-forme. Un même sujet pourra être décliné sur plusieurs formats : un vlog de 10 minutes pour YouTube, deux minutes pour Facebook ou un teaser de 30 secondes pour Twitter et Instagram. Il est toujours préférable de garder un contenu vidéo court, principalement en dessous de 2-3 minutes. En effet, selon une étude de Microsoft l'attention de la plupart des spectateurs tombe au-delà de cette durée. Cette étude a également démontré que l’attention des internautes diminue d’année en année et atteint aujourd’hui les 8 secondes.

Cependant, la durée idéale d’une vidéo dépend du contexte de celle-ci et de l’objectif de votre vidéo. Même si une vidéo de 30 secondes engendrera plus d’engagement, les formats plus longs peuvent être tout autant engageants.

Si votre objectif est la notoriété et l’attention de nouveaux prospects, une vidéo courte (30 secondes jusqu’à 1 minute) est idéale. Votre cible ici ne vous connaît pas encore, vous devez donc vous présenter rapidement et efficacement. Tenez-vous en à une brève présentation plutôt qu’à une avalanche d’informations complexes. 

Au contraire, si votre cible vous connaît déjà et que vous souhaitez proposer un format interactif, il y a le 360°. Ce sont des vidéos filmées de façon périphérique avec une caméra 360° ou avec un ensemble de caméras. Ces vidéos apparaissent sur un navigateur comme des vidéos normales avec lesquelles il est possible de déplacer le curseur pour explorer l’environnement. Sur mobile, ces vidéos sont davantage intéressantes car il suffit de déplacer son téléphone. Mais les vidéos 360° trouvent tout leur intérêt avec un casque de réalité virtuelle (VR). Ce contenu peut donc être utilisé pour des visites virtuelles de lieux.

 

Adaptation aux différents écrans

Il faut s’adapter aux écrans et aux modes de lectures des vidéos selon le réseau social afin qu’elles aient le plus de chance d’être lues mais également prendre en considération la manière dont l'utilisateur tient son téléphone. Par exemple, un utilisateur YouTube et  un utilisateur Instagram ne regardent pas une vidéo de la même façon.

Sur YouTube, le seul but est de regarder des vidéos. Il faut donc procurer une expérience pertinente avec un format horizontal adapté à son smartphone. Sur Instagram en revanche, l’utilisateur voit de nombreux posts à la minute, il n’a donc pas le temps de tourner son téléphone à l’horizontal : il faut privilégier un format vertical ou carré

Concernant Facebook, qui joue à la fois sur PC et mobile, il faut arbitrer entre : 

  • Le format horizontal 16:9 plus incitatif à lancer le plein écran sur PC ou Mac mais qui passera assez inaperçu dans les fils d’actualités sur mobile car le post sera assez tassé.
  • Le format vertical 9:16 qui s'affiche par défaut en plein écran sur mobile mais qui sera très peu qualitatif sur les fils d’actualités PC car accompagnés de « pillarbox » (grosses bandes noires des deux côtés).
  • Le format carré 1:1 assez élégant sur mobile comme sur PC et permettant de gagner 88% d’espace supplémentaire dans les fils d’actualités par rapport à une vidéo 16:9

 

Ainsi, il est important de garder en tête que chaque réseau social a ses propres codes et que leur utilisation diffère de l’un à l’autre. Il faut donc adapter sa post-production en fonction de ses objectifs et surtout de la plateforme sur laquelle vous souhaitez poster.

Leave a Comment